Le bien-être des salariés dans leur espace de travail a une incidence directe sur leur performance et sur leur productivité. Pour répondre à cette prise de conscience, la certification WELL a vu le jour. Zoom sur une étude Healthy menée conjointement par les départements de psychologie neurocognitive, de biomédecine et d’économie de l’université de Twente aux Pays-Bas. L’étude a duré 7 mois sur un échantillon de 125 personnes. Elle a permis de mettre scientifiquement  en évidence le bien-fondé d’un environnement de travail centré sur les besoins humains, qui va bien plus loin qu’un simple effet de mode.  Les détails de cette étude sont à suivre.

Zoom sur la certification WELL : une certification pour le bien-être en entreprise

Le WELL Building Standard est avant tout une certification distinguant les entreprises qui sont attachées au bien-être de leurs salariés. A la différence des autres certifications s’intéressant uniquement aux bâtiments, la certification WELL met en avant le bien-être des occupants en utilisant pour cela différents leviers :

  • La qualité de l’air
  • La qualité de l’eau
  • La présence de lumière naturelle
  • Le confort
  • La possibilité de pratiquer une activité physique sur son lieu de travail
  • L’alimentation
  • Le bien-être psychologique des salariés.

Plante, lumière, alimentation, etc. : l’étude met en avant les critères ayant une incidence directe sur la performance au travail

Parallèlement à la certification WELL, l’étude de l’université de Twente a permis de définir un certain nombre de critères précis ayant une incidence directe sur le bien-être au travail. La présence de plantes artificielles ou réelles, des pièces de travail lumineuses avec un accès direct à la lumière naturelle, une alimentation saine et équilibrée, la possibilité d’effectuer des exercices physiques, etc., sont quelques-uns des facteurs de performance mis en avant.

Bienfaits des plantes artificielles ou des véritables plantes vertes dans un bureau

Le simple fait de mettre des plantes vertes dans un bureau accroît la performance des employés de 10 % selon cette étude. Alors on n’hésite pas à installer des faux palmiers ou bien des plantes nécessitant peu d’entretien. Et si l’envie vous prend de mettre des bouquets de fleurs dans votre open space, préférez par exemple un bouquet de roses artificielles plutôt que des roses véritables, afin d’éviter tout risque d’allergie.

Le bienfait des plantes sur le corps humain est un constat déjà effectué dans le cadre d’autres études menées sur le rétablissement des malades dans les hôpitaux.  Que ce soit des plantes artificielles, de vraies plantes ou bien de simples représentations murales de plantes, être exposé à des végétaux a une incidence bénéfique directe sur le bien-être moral et sur le corps en général, quelle que soit la durée d’exposition.

Comment créer une ambiance relaxante et méditative dans la salle de pause ? Vous pouvez par exemple :
– installer un mini jardin zen ou un terrarium avec une fleur de nénuphar, de lotus ou une orchidée ;
– placer des coussins moelleux et des transats confortables pour ceux qui souhaitent faire la sieste sur leur temps de repos ;
– proposer quelques magazines à feuilleter.
Pour finir de métamorphoser la pièce en une bulle de calme et détente, misez sur la lumière tamisée et la musique douce.

Lumière naturelle et rythme circadien

L’exposition à la lumière naturelle a une répercussion immédiate sur notre énergie, notre humeur, notre état d’éveil ou au contraire d’ensommeillement que l’on peut ressentir tout au long de la journée. Être exposé à une lumière non artificielle, augmente directement (+18%) les facultés de concentration, de mémoire, mais également de réactivité.

La pratique d’un exercice physique

Si l’amélioration de la productivité est constatée chez les personnes exerçant une activité physique pendant leur temps de pause (comme tout simplement le fait de sortir marcher entre midi et deux), cela l’est également pour les personnes ayant opté pour des alternatives à la traditionnelle chaise de bureau : ballons de rééducation, station vélos, « walking meetings », etc.

Les salariés effectuant le plus d’activité sportive disent se sentir plus dynamiques (65% ) et en meilleure forme ( 71%). Et cela à une incidence directe sur les relations au travail : les employés concernés préfèrent désormais se déplacer directement pour discuter des dossiers avec leurs collègues, plutôt que d’envoyer un mail.

Ce qu’il faut retenir sur le WELL

De façon générale, le WELL c’est-à-dire le bien-être au travail, est une solution efficace et rapide à mettre en place, afin de lutter contre l’absentéisme, les maladies professionnelles, ainsi que le turn over des salariés, preuve d’un malaise en entreprise. La mise en place de conditions de travail saines et la création d’espaces de travail agréables, s’avèrent un investissement rentable pour l’ensemble de l’entreprise (cadres et non cadres). L’impact du WELL se mesure également à travers un effet « boule de neige » : des salariés qui ont accès à de meilleures conditions de travail, sont amenés à faire plus attention à leur bien-être en dehors de leur entreprise. Favoriser l’équilibre mental et physique de ses employés est la clé pour assurer la pérennité de l’entreprise et lui redonner du dynamisme.