Automobile, agroalimentaire, aéronautique, métallurgie… Dans tous les secteurs de l’industrie, des milliers d’emplois sont à pourvoir. Selon une enquête de Pôle Emploi de 2018, 50 % des projets de recrutement dans l’industrie sont difficiles à cause du manque de main-d’œuvre. Voici 5 métiers très recherchés dans l’industrie.

Soudeur

Chaudronnier

Les chaudronniers sont particulièrement recherchés dans l’industrie manufacturière et dans l’industrie électronique, informatique et électrique. Le métier de chaudronnier consiste à travailler les pièces métalliques (acier, laiton, aluminium, cuivre…). Le chaudronnier peut réaliser des pièces en 3D sur un logiciel, des assemblages et des structures à partir de plans. Il doit posséder des connaissances en soudage, en découpage, en traçage et en usinage. Il doit maîtriser des machines, des outils manuels et informatiques.

Dessinateur-projeteur

Sur les sites de recrutement, il est très fréquent de trouver une offre d’emploi de dessinateur-projeteur. Dans l’industrie, un dessinateur-projeteur élabore les plans et les schémas en 2D ou en 3D des systèmes ou des pièces à réaliser. Il travaille donc essentiellement sur des logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) et DAO (dessin assisté par ordinateur). Pour devenir dessinateur-projeteur, il faut passer un BTS ou un DUT après le bac, suivi éventuellement d’une licence professionnelle.

Ingénieur en conception mécanique

L’ingénieur en conception mécanique conçoit l’architecture des systèmes mécaniques des futurs machines et véhicules. Il modélise les plans, réalise des simulations sur ordinateur et procède à des phases de tests. L’emploi d’ingénieur en conception mécanique implique l’utilisation de logiciels de CAO et DAO et d’outils de calcul mécanique. Pour exercer ce métier, un diplôme d’ingénieur ou un master en génie mécanique sont requis.

Trouver un poste chez Jening Industrie.

Technicien de maintenance

Le rôle du technicien de maintenance en industrie consiste à entretenir les machines pour éviter les pannes et l’arrêt de la production. Lorsqu’une machine tombe malgré tout en panne, le technicien de maintenance intervient le plus vite possible : il établit un diagnostic, effectue les réparations nécessaires et remet la machine en service. Le technicien de maintenance utilise beaucoup l’outil informatique puisqu’il surveille en général les équipements automatisés via un logiciel. On devient technicien de maintenance en suivant un bac pro, un BTS ou un DUT suivi éventuellement d’une licence professionnelle.

Soudeur industriel

Le soudeur industriel assemble des éléments métalliques grâce à la technique du soudage. Il est amené à lire des documents techniques, à effectuer des montages, à réaliser des tests… Il peut aussi piloter des machines automatisées pour le soudage de pièces en série. Un soudeur industriel peut travailler aussi bien dans une usine que sur un chantier naval, une centrale nucléaire ou une plateforme pétrolière. Plusieurs formations mènent à ce métier : CAP, MC technicien en soudage ou bac pro.