Atelier industriel rempli de machines de production et d'outils

Grâce au simple aménagement d’un atelier, de nombreux arrêts maladie et accidents du travail peuvent être évités. Dans un atelier d’entretien mécanique par exemple, le rangement des locaux est primordial. Respecter les consignes de sécurité et le règlement en général permet dans ces milieux de rester en bonne santé. Info B2B a plusieurs conseils à ce sujet.

Délimiter la zone de travail

Dans certains secteurs d’activité, les nuisances sonores sont omniprésentes : elles peuvent porter atteinte à la santé des salariés, autant physiquement (problèmes d’audition) que psychologiquement (burn-out).

L’aménagement d’un atelier industriel est alors indispensable. Il est possible de contenir les bruits nuisibles grâce à l’installation d’une cabine d’atelier. Ces espaces clos garantissent une isolation à la fois thermique et sonore. C’est aussi un moyen de réserver des espaces de travail aux activités bruyantes.

Ces cabines d’atelier palettisables sont modulables en fonction du besoin. Car si elles peuvent être utilisées pour éviter les nuisances sonores, elles peuvent aussi devenir des salles de réunion, de repos ou encore des espaces d’accueil pour les clients.

Certaines machines peuvent également être installées dans une cabine industrielle de grande hauteur, pour limiter le bruit. Ces cabines présentent également l’avantage de pouvoir contrôler leur environnement pour ajuster la température, le taux d’humidité, etc. Un bon point pour les salariés ET pour les machines !

Définir des espaces de travail séparés est également utile pour :

  • Les opérations de soudage, de peinture ;
  • L’entretien des batteries ;
  • Ou encore le stockage des matières dangereuses.
Cabine palettisable installée dans un atelier industriel

Source : STIC

Veiller à une bonne ventilation

Les contaminants et vapeurs toxiques qui circulent dans l’air d’un atelier de mécanique requièrent la mise en place d’une ventilation conforme au R.S.S.T. Celle-ci devra capter ces désagréments à la source grâce à l’utilisation d’un capteur muni d’un embout adapté à chaque pot d’échappement.

Aussi, une porte de garage automatique permettra la sortie rapide des véhicules afin d’éviter la contamination de l’air par les gaz d’échappement. Pour votre sécurité, n’oubliez pas non plus d’installer des détecteurs de monoxyde de carbone (pour les véhicules à essence) et de bioxyde d’azote (pour les véhicules au diesel).

Veiller à la qualité et à l’entretien des outils

Au quotidien, les salariés sont amenés à travailler avec de nombreux outils et machines, dont l’utilisation peut parfois être dangereuse. Tous ces équipements doivent répondre à des normes de sécurité : ISO, marquage CE, etc. Inutile de vouloir faire des économies sur ce poste de dépense : en cas d’accident, les conséquences pèseront bien plus lourd sur votre portefeuille !

L’entretien des machines est également primordial pour assurer leur bon fonctionnement. Une machine qui s’encrasse ou qui se dérègle présente des risques importants pour les personnes qui l’utilisent. L’entretien doit donc être pleinement intégré à votre activité.