Vous voulez demander les services d’un auto-entrepreneur pour une activité en B to B? Mais, savez-vous que le statut d’auto entrepreneur bénéficie de plein droit d’une franchise de TVA. Ce qui veut dire que ce dernier, ne peut pas récupérer la TVA sur ses achats mais qu’il ne la facture pas non plus à ses clients.
Il doit ainsi, considérer le montant facturé comme un montant hors taxe, car ils ne récupère pas la TVA auprès de l’Etat. Il agit donc comme un particulier dans ce domaine.
L’auto-entreprenariat n’est donc pas très adapté aux activités B to B.