L’opérateur télécoms b2b ICtelecom traverse une période difficile. La société qui avait rempli une déclaration de cessation des paiements, a été mise en redressement judiciaire début mai et sous période d’observation de deux mois.

Le 12 avril, le tribunal de commerce de Paris a ordonné l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire du fournisseur de solutions de téléphonie sur IP, en fixant la période d’observation à deux mois (jusqu’au 12 juin).

Dans son communiqué officiel l’opérateur télécoms b2b ICtelecom a assuré que : « La période d’observation sera consacrée à l’optimisation des mesures de restructuration déjà engagées et à la mise en oeuvre de tous les moyens en vue d’assurer la pérennité de la société ».

Dans le même communiqué, la société a annoncé que son assemblée générale mixte, initialement prévue le 30 avril 2012, a été décalée à une date ultérieure et inconnue.

En 2009-2010, la société avait réalisé un CA de 18,3 millions d’euros. Actuellement, elle compte moins de 100 salariés (contre 150 en 2010).

télécoms b2b