Sur la toile, on trouve de nombreux conseils adressés aux candidats à un futur poste. Parallèlement, les conseils aux recruteurs se font plus rares. Quelles sont les 10 erreurs à ne pas commettre de leur côté? Une infographie pour faire le point!

infographie-10-erreurs-recruteur

Cliquez pour agrandir

L’infographie, en anglais, a été réalisée par Resoomay, un organisme de recrutement de métiers techniques basé à New York aux Etats Unis.

Ces 10 points à analyser avant d’embaucher représentent la clé d’un recrutement réussi et peuvent compléter le travail d’un cabinet de recrutement. Quels sont ils?

 

  • Se méfier d’un « cv exagéré » avec un nombre disproportionné de références ou de compétences. Au delà de la justesse des informations, cet élément peut aussi traduire un manque d’esprit de synthèse. Si vous avez du mal à y voir clair parmi toutes les candidatures reçues, sachez que des agences de recrutement low cost peuvent vous proposer des prestations de sourcing CV pour vous mettre sur la bonne voie.
  • Poser les mauvaises questions lors de l’entretien d’embauche : il ne faut pas se contenter de questions superficielles et toutes faites, mais les adapter au parcours du candidat.
  • Recruter une personne selon son CV sans forcément prendre en compte sa personnalité : certes, les références et expériences sont importantes, mais votre candidat idéal devra avoir la personnalité adaptée au poste ouvert dans votre entreprise.
  • Ne prendre sa décision qu’en fonction de l’entretien (et non du CV, des références et du parcours du candidat).
  • Ne pas prendre le temps de contacter les références du candidat.
  • Tenter de négocier un poste ou salaire avec une personne surqualifiée pour le travail en question : mieux vaut trouver la personne qui dispose des qualifications adéquates.
  • Un manque de communication entre les différents acteurs du recrutement (service RH, direction, opérationnel) : chaque recrutement doit être le fruit d’une réflexion commune pour savoir quel est le profil qui convient le mieux au poste ouvert dans l’entreprise.
  • Succomber à l’urgence en recevant en entretien tous les candidats qui ont postulé : en agissant ainsi, vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur de recrutement et augmentez le risque de « turn over » au sein de votre entreprise.
  • Ne pas donner dans votre annonce de recrutement une description complète et précise du poste à pourvoir : plus l’annonce est cague, moins les candidatures seront adaptées au poste.
  • Ne pas réussir à susciter de l’enthousiasme pour votre entreprise chez le candidat.

En complément de ces conseils de base, il est particulièrement conseillé de faire appel à un pro si vous souhaitez recruter des métiers spécifiques : on trouve par exemple des cabinets spécialisés dans le recrutement des fonctions commerciales, ou dans la communication par exemple.